Noctes Gallicanae

Epigraphie latine

Inscriptions bilingues

 

C SALLVIO C F NASONI LEG PRO PR

MYSEI AB[B]AITAE ET EPICT[ETE]S

QVOD EOS BELLO MITHRIDA[TI]S

CONSERVAVIT VIRTVTIS ERGO

 

Γ[ΑΙ]Ω ΣΑΛΛΟΥΙΩΙ ΓΑΙΟΥ ΥΙΩΙ ΝΑΣΩΝΙ

ΠΡΕΣΒΕΥΤΗ ΚΑΙ ΑΝΤΙΣΤΡΑΤΗΓΩΙ ΜΥΣΟΙ

ΑΒΒΑΙΕΙΤΑΙ ΚΑΙ ΕΠΙΚΤΗΤΕΙΣ ΟΤΙ ΑΥΤΟΥΣ

ΕΝ ΤΩΙ ΠΟΛΕΜΩ ΤΩΙ ΜΙΘΡΙΔΑΤΟΥΣ

ΔΙΕΤΗΡΗΣΕΝ ΑΝΔΡΗΑΣ ΕΝΕΚΕΝ

CIL I, 2, 743 ; ILS 37

A Gaius Salluvius Naso, fils de Gaius, ambassadeur et propréteur, les Mysiens d’Abbéïtes et d’Épictétes,

pour les avoir protégés pendant la guerre de Mithridate.

Hommage à son courage.



POPVLVS LAODICENSIS AF LYCO

POPVLVM ROMANVM QVEI SIBEI

SALVTEI FVIT BENEFICI ERGO QVAE SIBEI

BENIGNE FECIT

 

Ο ΔΗΜΟΣ Ο ΛΑΟΔΙΚΕΩΝ ΤΩΝ ΠΡΟΣ

ΤΩ ΛΥΚΩΙ ΤΟΝ ΔΗΜΟΝ ΤΟΝ

ΡΩΜΑΙΩΝ ΓΕΓΟΝΟΤΑ ΕΑΥΤΩΙ

ΣΩΤΗΡΑ ΚΑΙ ΕΥΕΡΓΕΤΗΝ

ΑΡΕΤΗΣ ΕΝΕΚΕΝ ΚΑΙ ΕΥΝΟΙΑΣ

ΤΗΣ ΕΙΣ ΕΑΥΤΟΝ

CIL I, 2, 728 ; ILS 33

Le peuple de Laodicée près du Lycos [offre cette statue représentant] « le peuple romain », qui lui apporta le salut.

En hommage à un bienfait accordé généreusement.

 

Mithridate VI Eupator (né en 132), roi du Pont, s’empare de l’Asie en 88 av. J.-C. où il fait massacrer 80000 Italiens, passe en Grèce où il gagne l’alliance d’Athènes, de la Béotie et du Péloponnèse. Les guerres contre Mithridate sont d’abord dirigées par Sylla, puis par Lucullus. Il s’agit de défendre les possessions romaines et aussi (surtout ?) de réaliser d’énormes bénéfices dans une région très riche.

Les gens de Laodicée et les Mysiens avaient joué un rôle équivoque dans la première guerre contre Mithridate (88-85), mais avaient réussi à éviter les représailles des Romains.

 

 




 

Epigraphie : sommaire