Noctes Gallicanae

Epigraphie latine

Diplômes militaires

 

 

A la fin de son temps de service, le vétéran de condition pérégrine recevait avec son honesta missio, sa démobilisation, le droit de cité romaine pour lui-même et pour ses descendants. L’acquisition de cette précieuse condition de citoyen romain contribuait à assurer le recrutement de légionnaires.

 

Le vétéran recevait une copie à son nom, sur tablettes de bronze, de la loi qui était affichée sur le Capitole (derrière le temple du divin Auguste à partir du règne de Domitien).

 

Diplôme de vétéran

fragment de diplôme militaire (d’après L’épigraphie latine, R. Bloch, Que sais-je ?)

 

Texte intégral de diplômes

 

IMP(ERATOR) CAESAR VESPASIANVS AVG(VSTVS) PONT(IFEX) MAX(IMVS)

TR(IBVNICIA) POT(ESTATE) II IMP(ERATOR) VI P(ATER) P(ATRIAE)

VETERANIS QVI MILITAVERVNT IN CLAS

SE MISENENSE QVI SENA ET VICENA STI

PENDIA AVT PLVRA MERVERVNT ET SVNT

DEDVCTI PAESTI QVORVM NOMINA SVB

SCRIPTA SVNT IPSIS LIBERIS POSTERISQ(VE)

EORVM CIVITATEM DEDIT ET CONVBIVM

CVM VXORIBVS QVAS TVNC HABVISSENT

CVM EST CIVITAS I(I)S DATA AVT SIQVI CAE

LIBES ESSENT CVM I(I)S QVAS POSTEA DV

XISSENT DVMTAXAT SINGVLI SIN

GVLAS P(OSITVM) A(NTE) D(IEM) V ID(VS) FEBR(VARIAS) IMP(ERATORE) CAES(ARE) AVG(VSTO) III M(ARCO) COC(CEIO) NER(VA) CO(N)S(VLIBVS)

(CENTVRIO) HEZBENVS DVLAZENI F(ILIVS) SAPP(AEVS)

ET DOLES F(ILIVS) EIVS

DESCRIPTVM ET RECOGNITVM EX TABVL(A)

AENEA QVAE FIXA EST ROMAE IN CA

PITOLIO AD ARAM GENTIS IVL(IAE) IN PODIO

PARTE EXTERIORE TAB(VLAE) I

AE 1912, 10

César Vespasien Auguste, empereur, grand pontife, revêtu de la puissance tribunicienne pour la deuxième fois, salué « imperator » pour la sixième fois, père de la patrie,

aux vétérans qui ont servi dans la flotte de Misène, qui ont accompli vingt-six ans de service ou davantage et qui ont été démobilisés à Paestum et dont les noms sont inscrits ci-dessous,

à eux-mêmes, à leurs enfants et descendants,

a accordé le droit de cité et le droit de mariage légitime avec les femmes qu’ils avaient au moment où le droit de cité leur a été accordé, ou dans le cas des célibataires, avec celles qu’ils auront prises par la suite, à condition que chacun n’en épouse qu’une.

Fait le 5ème jour des Ides de février, sous le consulat de l’empereur César Auguste pour la 3ème fois et de Marcus Cocceius Nerva.

    Centurion Hezbenus Sappaeus, fils de Dulazenus

    et Doles, son fils.

Copie conforme de la table de bronze qui se trouve à Rome sur le Capitole, sur l’autel de la gens Julia, sur le soubassement, face extérieure de la première tablette.

 


IMP CAESAR DIVI NERVAE F NERVA TRAIANVS AVGVSTVS GERMANICVS PONTIFEX MAXIMVS TRIBVNIC POTESTAT III COS II P P

EQVITIBVS ET PEDITIBVS QVI MILITANT IN ALIS TRIBVS ET COHORTIBVS SEX QVAE APPELLANTVR

GALLORVM FLAVIANA

ET I PANNONIORVM

ET II HISPANORVM ET ARVACORVM

ET I SVGAMBRORVM VETERANA

ET I BRACARAVGVSTANORVM

ET I HISPANORVM VETERANA

ET II MATTIACORVM

ET II GALLORVM ET VBIORVM

ET SVNT IN MOESIA INFERIORE SVB Q POMPONIO RVFO

ITEM DIMISSIS HONESTA MISSIONE QVI QVINA ET VICENA PLVRAVE STIPENDIA MERVERVNT QVORVM NOMINA SVBSCRIPTA SVNT IPSIS LIBERIS POSTERISQVE EORVM CIVITATEM DEDIT ET CONVBIVM CVM VXORIBVS QVAS TVNC HABVISSENT CVM EST CIVITAS IIS DATA ; AVT SI QVI CAELIBES ESSENT CVM IIS QVAS POSTEA DVXISSENT DVMTAXAT SINGVLI SINGVLAS

A D XVIIII K SEPTEMBR Q FABIO BARBARO A CAECILIO FAVSTINO COSS

COHORT II GALLORVM CVI PRAEST VISVLANIVS CRESCENS

PEDITI M ANTONIO M F RVFO ABRETTENO ET MARCO F EIVS

DESCRIPTVM ET RECOGNITVM EX TABVLA AENEA QVAE FIXA EST ROMAE IN MVRO POST TEMPLVM DIVI AVG AD MINERVAM

AE 1888, 10

L’empereur Nerva Trajan César Auguste Germanicus, fils du divin Nerva, grand pontife, revêtu de la puissance tribunitienne pour la troisième fois [à compter du 10 décembre 98], consul pour la deuxième fois, père de la patrie,

aux cavaliers qui servent dans les trois sections de cavalerie et aux fantassins qui servent dans les six sections d’infanterie, à savoir la Flavienne de Gaule, la première de Pannonie, la deuxième d’Espagne et d’Arva, la première des vétérans Sicambres, la première de Bracaraugusta (=Braga, Catalogne), la première des vétérans d’Espagne, la deuxième de Mattium (Germanie), la deuxième des Gaules et des Ubiens, qui se trouvent en Mésie inférieure sous le commandement de Quintus Pomponius Rufus,

décide (=item)

de donner aux hommes qui auront reçu leur congé honorable, pour avoir servi sous les armes vingt-cinq ans ou plus, à eux-mêmes, à leurs enfants et descendants le droit de cité et le droit de juste mariage avec les femmes qu’ils ont au moment où ce droit de cité leur est accordé ; ou, s’ils sont célibataires, avec celle qu’ils prendront par la suite, à condition que chacun n’en ait qu’une.

Le dix-neuvième jour des calendes de septembre (=14 août 99), sous le consulat de Quintus Fabius Barbarus et de Aulus Cécilius Faustinus.

Deuxième cohorte des Gaulois, commandée par Visulanius Crescens : accordé au fantassin Marcus Antonius Rufus Abretennus, fils de Marcus, et à son fils Marcus.

Copié et vérifié d’après la tablette de bronze qui se trouve fixée à Rome, sur le mur du fond du temple du divin Auguste du côté de Minerve.

 


 

épigraphie : sommaire