Noctes Gallicanae

Poésie grecque

 


Pour les dieux

εἰς θεούς

                                       poèmes anonymes

 

Ἀπόλλωνι

Διΐ

Δημήτρι

Βάκχῳ

Ἀφροδίτῃ

 

Voyez aussi les scolies attiques.

 

Ἀπόλλωνι

à Apollon

APOLLON2.jpg

ἥλιος Ἀπόλλων δὲ γἈπόλλων ἥλιος

Le soleil est Apollon et Apollon est le soleil.

ἰὴ Παιών ἰὴ Παιών

ἰὴ Παιών ἰὴ Παιών

ἰὴ Παιών ἰὴ Παιών

ἄναξ Ἄπολλον φείδεο κούρων

φείδεο ...

Péan, ô Péan,

Péan, ô Péan,

Péan, ô Péan,

ô seigneur Apollon, épargne les jeunes gens,

épargne-les !

 

Παιᾶνα κλυτόμητιν ἀείσατε

κοῦροι Λατοΐδαν Ἕκατον

ἰὲ Παιὰν

ὃς μέγα χάρμα βροτοῖσι ἐγείνατο

μιχθεὶς ἐμ φιλότητι Κορωνίδι

τῇ Φλεγύαο

ἰὴ Παιὰν Ἀσκληπιὸν

δαίμονα κλεινότατον

ἰὲ Παιάν

Chantez le Péan célèbre pour sa difficulté,

jeunes gens chantez le fils de Lêto, le dieu qui frappe au loin,

Péan,

qui a procuré cette grande joie aux hommes

en s’unissant intimement à Coronis,

la fille de Phlégée,

Péan : Asclépios

la plus célèbre des divinités,

Péan.

 

τοῦ δὲ καὶ ἐξεγένετο Μαχάων

καὶ Ποδαλείριος ἠδἸασώ

ἰὲ Παιὰν

Αἴγλα τεὀῶπις Πανάκειά τε

Ἠπιόνας παῖδες σὺν ἀγακλυτῶι

εὀαγεῖ Ὑγιείαι

ἰὴ Παιὰν Ἀσκληπιὸν

δαίμονα κλεινότατον

ἰὲ Παιάν

De celui-ci aussi sont nés Machaon

et Podalirios et Jason

Péan

et Aegla aux beaux yeux et Panacée,

enfants d’Épione avec la toute glorieuse

immaculée Hygiée.

Péan ; Asclépios

la plus célèbre des divinités,

Péan.

 

χαῖρε μοι ἵλαος δἐπινίσεο

τὰν ἀμὰν πόλιν εὐρύχορον

ἰὲ Παιάν

δὸς δἡμᾶς χαίροντας ὁρᾶν φάος

ἀελίου δοκίμους σὺν ἀγακλυτῶι

εὀαγεῖ Ὑγιείαι

ἰὴ Παιὰν Ἀσκληπιὸν

δαίμονα κλεινότατον

ἰὲ Παιάν

Le salut sur moi ; toi, bienveillant, viens visiter

ma cité au large territoire,

Péan,

donne-nous la faveur de voir la lumière

du soleil, nous saurons l’apprécier avec la toute glorieuse

immaculée Hygiée.

Péan ; Asclépios

la plus célèbre des divinités,

Péan.

 

 

 

Διΐ

à Zeus

Zeus 1.jpg

ὦ Ζεῦ πάτερ αἴθε πλούσιος γενοίμαν

Zeus père, fais que je devienne riche !

 

ὗσον ὗσον φίλε

Ζεῦ κατὰ τῆς ἀρούρας

τῆς Ἀθηναίων καὶ τῶν πεδίων

Pleus, pleus, bien aimé

Zeus, sur les labours

des Athéniens et sur leurs plaines.

 

 

 

Δημήτρι

à Déméter

 

Demeter.jpgἱερὸν ἔτεκε Πότνια Κοῦρον

Βριμὼ Βριμόν

La Maîtresse a mis au monde un Garçon sacré,

Brimô Brimos.

Déméter et son fils Ploutos.

 

 

Βάκχῳ

à Bacchus

 

οἰ δὲ ἰθύφαλλοι καλούμενοι προσωπεῖα μεθυόντων ἔχουσιν καὶ ἐστεφάνωνται...

σιγῇ δὲ διὰ τοῦ πυλῶνος εἰελθόντες, ὅταν κατὰ μέσην τὴν ὀρχήστραν γένωνται ἐπιστρέφουσιν εἰς τὸ θέατρον λέγοντες·

Ceux que l’on appelle les « phallus raides » portent des masques d’hommes ivres et sont couronnés... Ils entrent en silence par la grande porte (du théâtre) et lorsqu’ils arrivent au centre de l’orchestre, ils se tournent vers les spectateurs et disent :

ἀνάγετεὐρυχωρίαν

τῷ θεῷ ποιεῖτε·

θέλει γὰρ θεὸς ὀρθὸς ἐσφυρόμενος

διὰ μέσου βαδίζειν

οἱ δὲ φαλλοφόροι ... παρέρχονται οἱ μὲν ἐκ παρόδου οἱ δὲ κατὰ μέσας τὰς θύρας, βαίνοντες ἐν ῥυθμῷ καὶ λέγοντες·

Levez-vous et une large place

laissez au dieu :

car il veut, ce dieu, droit et prêt à éjaculer

s’avancer parmi vous.

Les « porteurs de phallus » entrent les uns par l’entrée du chœur, les autres par les portes centrales, s’avançant en mesure, et disant :

σοὶ Βάκχε, τάνδε μοῦσαν ἀγλαΐζομεν

Bacchus.jpgἁπλοῦν ῥυθμὸν χέοντες αἰόλῳ μέλει

καινὰν ἀπαρθένευτον οὔ τι ταῖς πάρος

κεχρημέναν ᾠδαῖσιν ἀλλ’ ἀκήρατον

κατάχομεν τὸν ὕμνον

Pour toi, Bacchus, nous agrémentons cette musique,

versant sur cette mesure simple une mélodie variée ;

musique nouvelle et non déflorée, sans qu’aux airs d’autrefois

nous ayons eu recours, mais absolument pur

est l’hymne que nous entamons.

 

εὔιον ὀρσιγύναικα

μαινομέναις Διόνυσον

ἀνθέοντα τιμαῖς

Evios, toi qui agites les femmes,

Dionysos qui fleuris

dans des honneurs entachés de folie.

 

 

Ἀφροδίτῃ

Aphrodite 5.bmpà Aphrodite

 

ἀνάβαλλἄνω τὸ γῆρας

καλὰ Ἀφροδίτα

Écarte loin la vieillesse,

ô belle Aphrodite!

 

 

 


sommaire