Noctes Gallicanae

Poésie grecque

 


Ion de Chios

Ἴων Χῖος

 

 

Ion de Chios a vécu autour de 450 av. J.-C.

 

Poète tragique et lyrique, Ion était aussi philosophe. Il avait composé un ouvrage sur l’astronomie.

Lorsqu’il obtint le prix de tragédie à Athènes, il offrit, dit-on, un cruchon de vin de Chios à chaque Athénien.

 

Aristophane (la Paix, 832 et sqq) le surnomme ἀοῖος ἀστήρ, « l’astre du matin », allusion aux premiers vers d’un de ses poèmes, sans doute une tragédie.

 

 

ἀοῖον ἀεροφοίταν

ἀστέρα μείναμεν ἀελίου

λευκοπτέρυγα πρόδρομον

Début d’un poème

Nous attendions l’étoile du matin,

Qui vit dans les ténèbres mais qui

Annonce de ses blanches ailes le soleil.

 

 

περὶ τοῦ οἴνου

           ἄδαμον

παῖδε ταυρωπὸν νέον οὐ νέον

ἥδιστον πρόπολον βαρυ–

           γδούπων Ἐρώτων

οἶνον ἀερσίνοον

  ἀνθρώπων πρύτανιν

Sur le vin

… indompté

enfant à la face de taureau, nouveau et pas nouveau,

très doux gardien des Amours

aux mugissements sourds,

vin qui délies l’esprit,

maître des hommes.

 

 

...

Κακὴ δελφῖνος ἐν χέρσῳ βία

...

Pauvre est la force du dauphin sur la terre ferme.

Cité par Plutarque, Vie de Démosthène, 3.

 

 

 

 


sommaire