Noctes Gallicanae

Poésie grecque

 


Stésichore d’Himère

Στησίχορος ὁ Ἱμεραῖος

 

Stésichore d'Himère (640-555 environ), de son vrai nom Tisias, reçut le nom de Stésichore parce qu’il fut le premier à faire danser un chœur au son de la cithare (στῆσαι).

 

Grand inventeur de mètres, de rythmes et de mélodies et notamment de l'ode à trois mouvements correspondant aux évolutions du choeur, il avait laissé vingt-huit livres d'Hymnes contenant des légendes d'amour et de mort qui servirent de sujets aux auteurs tragiques. Stésichore créa la triade.

 

Il serait devenu aveugle après avoir écrit un poème contre Hélène, tout comme Homère. Mais Stésichore, inspiré par un songe, aurait recouvré la vue après avoir écrit une palinodie.

 

Il ne reste de son œuvre que quelques fragments.

 

Μοῖσα σὺ μὲν πολέμους ἀπωσαμένα πεδἐμεῦ

κλείοισα θεῶν τε γάμους ἀνδρῶν τε δαίτας

καί θαλίας μακάρων

Muse, laisse les guerres de côté et avec moi

Chante la gloire des mariages des dieux, les banquets des hommes,

Et les fêtes des bienheureux.

Ces vers ont été repris, en dialecte attique, par Aristophane dans La Paix, 774 et suivants :

Χορός

Μοῦσα σὺ μὲν πολέμους ἀπωσαμένη μετ᾽ ἐμοῦ

τοῦ φίλου χόρευσον,

κλείουσα θεῶν τε γάμους ἀνδρῶν τε δαῖτας

καὶ θαλίας μακάρων ...

 

Ἑλένα

πολλὰ μὲν Κυδώνια μᾶλα ποτερρίπτουν ποτὶ δίφρον ἄνακτι

πολλὰ δὲ μύρσινα φῦλλα

καὶ ῥοδίνους στεφάνους ἴσω τε κορωνίδας οὔλας

Hélène (son mariage avec Ménélas ?)

Ils jetèrent beaucoup de pommes de Cydonie à leur prince vers son char,

Beaucoup de feuilles de myrte

Des couronnes de roses et des violettes tressées en couronne.

 

παλινῳδία

οὐκ ἔστ’ ἔτυμος λόγος οὖτος

οὐδ’ ἔβας ἐν νηυσὶν ἐϋσσέλμοις

οὐδ’ ἵκεο πέργαμα Τροίας

Palinodie

Il n’est pas vrai ce récit :

Tu n’es pas montée sur les navires aux bancs solides,

Tu n’es pas arrivée à la citadelle de Troie.

Lors de l’escale de Pâris et Hélène en Égypte, le roi Protée indigné aurait retenu Hélène et aurait fait présent à Pâris

d’un portrait de sa belle qui lui aurait suffi à assouvir sa passion.

 


sommaire