Noctes Gallicanae

Poésie grecque

 


Terpandre de Lesbos

Τέρπανδρος Λέσβιος

 

Contemporain et ami de Lycurgue selon la légende, Spartiate d'adoption, Terpandre a vécu en réalité dans la 1ère moitié du VIIe s.

Citharède célèbre, on lui attribue des innovations en métrique et en musique : c'est lui qui aurait fait passer la lyre de quatre à sept cordes.

Il ne reste de son oeuvre consacrée au lyrisme choral que quelques fragments.

 

Ζεῦ πάντων ἀρχά...

Ζεῦ πάντων ἀρχὰ πάντων ἁγήτωρ

Ζεῦ σοὶ πέμπω ταύταν ὕμνων ἀρχάν

Zeus, début de toutes choses et guide en toutes choses,

Zeus, je t'adresse ce début de mes chants.

 

σπένδωμεν ταῖς Μούσαις

σπένδωμεν ταῖς Μνάμας παισὶν Μούσαις

καὶ τῷ Μουσάρχῳ <τῷ> Λατοῦς υἱεῖ

Versons une libation aux Muses, filles de Mémoire,

et au guide des Muses, le fils de Léto.

 

σωτῆρες

Ζηνὸς καὶ Λήδας κάλλιστοι σωτῆρες

ô de Zeus et de Léda, si beaux enfants, nos sauveurs...

 

περὶ τῶν Λακεδαιμονίων

ἔνθαἰχμά τε νέων θάλλει καὶ μοῦσα λίγεια

καὶ δίκα εὐρυάγυια

Sur les Lacédémoniens

Là fleurit la lance des jeunes gens et la Muse claire

et la justice en pleine rue...

 

Intégralité des fragments conservés

 


sommaire