Noctes Gallicanae

Poésie grecque

 


Timocréon de Rhodes

Τιμοκρέων Ῥόδιος

 

 

Timocréon a vécu au début du Ve s. av. J.-C.

Auteur comique (il ne reste rien de son théâtre), adversaire du poète Simonide et surtout de Thémistocle, contre lesquel il a écrit des vers féroces. Connu comme athlète (pentathlon), comme sympathisant des Mèdes, il avait aussi une sérieuse réputation de gloutonnerie, comme en témoigne l'épitaphe que lui avait composée Simonide:

 

Σιμονίδου εἰς Τιμοκρέοντα

πολλὰ πιὼν καὶ πολλὰ φαγὼν καὶ πολλὰ κάκεἰπὼν

   ἀνθρώπους κεῖμαι Τιμοκρέων Ῥόδιος

Grand buveur, grand mangeur et grand diffamateur

de mes semblables, je gis ici, moi Timocréon de Rhodes.

 

 

κατὰ τοῦ Πλοῦτου

ὤφελέν σ τυφλὲ Πλούτε

μήτε γῇ μήτἐν θαλάσσῃ

μήτἐν ἠπείρῳ φανῆμεν

ἀλλὰ Τάρταρόν τε ναίειν

κἈχέροντα διὰ σὲ γὰρ πάντ

αἰὲν ἀνθρώποις κακά

Contre la richesse

Il aurait mieux valu, Richesse aveugle ,

que ni sur la terre, ni sur la mer,

ni sur le monde des hommes tu ne brilles,

mais que tu habites le Tartare

et l'Achéron: car tu es responsable

jour après jour de tous les malheurs des hommes.

 

 

ἀλώπεκες κόλουροι

οὐκ ἆρα Τιμοκρέων μόνος

Μήδοισιν ὁρκιατομεῖ,

ἀλλ’ ἐντὶ κἄλλοι δὴ πονη‑

ροὶ κοὐκ ἐγὼ μόνα κόλου‑

ρις ἐντὶ κἄλλαιλώπεκες

Les renards qui perdent leur queue

Timocréon n'est donc pas le seul

à s'accorder sous serment avec les Mèdes,

mais il y a bien d'autres mauvais sujets, c'est sûr.

Et quant à moi, je ne suis pas le seul à avoir

perdu ma queue dans un piège: il y a bien d'autres renards.

 

 

εἰς τὸν Σιμονίδην

Κηΐα με προσῆλθε φλυαρία οὐκ ἐθέλοντα

οὐ θέλοντα με προσῆλθε Κηΐα φλυαρία

De l'homme de Céos me sont arrivées des bêtises, je n'avais rien demandé,

Je n'avais rien demandé, me sont arrivées de l'homme de Céos des bêtises.

 

 

ᾄσματος κατὰ τοῦ Θεμιστοκλέος ἀρχή

Μοῦσα τοῦδε τοῦ μέλεος

κλέος ἀν ῞Έλληνες τίθει

ὡς ἐοικὸς καὶ δικαιον

Début de poème contre Thémistocle

Muse, de ce chant

assure la promotion parmi les grecs:

il vient à point pour dire ce qui est juste.

 

 

Σικελὸς κομψὸς ἀνήρ

Σικελὸς κομψὸς ἀνὴρ

ποτὶ τὰν ματέρἔφα

Un Sicilien spirituel

dit un jour à sa mère [le reste est perdu]

 

κατὰ τὸν Θεμιστοκλῆν

ἀλλεἰ τύ γε Παυσανίαν καὶ τύ γε Ξάνθιππου αἰνεῖς

ἢ τύ γε Λευτιχίδαν ἐγὼ δ’ Ἀριστείδαν ἐπαινέω

ἄνδρ’ ἱερᾶν ἀπ’ ᾿Αθανᾶν

ἐλθεῖν ἕνα λῷστον ἐπεὶ Θεμιστοκλῆν ἤχθαρε Λατώ,

ψεύσταν ἄδικον προδόταν ὃs Τιμοκρέοντα ξεῖνον ἐόντα

ἀργυρίοισι κοβαλικοῖσι πεισθεὶς οὐ κατᾶγεν

πατρίδ’ Ἰαλυσὸν εἴσω

λαβών δὲ τρὶ’ ἀργυρίου τάλαντ’ ἔβα πλέων εἰς ὄλεθρον

τοὺς μὲν κατάγων ἀδίκως τοὺς δ’ ἐκδιώκων τοὺς δὲ καίνων

ἀργυρίων δ’ ὑπόπλεως ᾿Ισθμοῖ γελοίως πανδόκευε

ψυχρὰ τὰ κρεῖα παρίσχων

οἱ δ’ ἤσθιον κηὔχοντο μὴ ὤραν Θεμιστοκλέος γενέσθαι

Contre Thémistocle

Mais toi tu peux bien admirer Pausanias, ou bien toi Xanthippe,

ou toi encore Leutychide, quant à moi je chante les louanges d'Aristide,

le meilleur entre tous les hommes venus de la sainte Athènes. Car Létô a conçu de la haine pour Thémistocle,

ce menteur, ce malhonnête, ce traître. Lui qui avait des liens d'hospitalité avec Timocréon,

il s'est laissé acheter avec des pièces d'argent de mauvais aloi et n'a pas ramené

Timocréon dans son Ialysos natale.

Au lieu de cela, il a pris les trois talents d'argent et il est parti naviguant vers sa ruine,

il a rapatrié des gens qui ne le méritaient pas, il en a fait poursuivre d'autres en justice, il en tué d'autres.

Couvert d'argent, il a fait l'aubergiste dans l'Isthme et s'est rendu ridicule

en servant des viandes glaciales:

tout le monde a mangé et souhaité qu'on n'accorde aucune attention à Thémistocle.

 

 

ξυμβουλεύειν χὲρς ἄπο νοῦς δὲ πάρα

... comploter avec quelqu'un sans les mains mais avec sa tête...

 

 

 

 


sommaire