Noctes Gallicanae

 

CIL 4, 9143, Reg 3 ins 04

Salut aux Pompéiens, où qu'ils soient !


 

La vie municipale

 

Si, à Rome, la vie politique a perdu beaucoup de son importance et de son intérêt avec la naissance de l’Empire, il n’en va pas de même à Pompéi où un quart environ des inscriptions concernent les élections aux fonctions municipales. Depuis bien longtemps, les responsabilités politiques attirent les notables pompéiens, ainsi qu’en témoigne Cicéron lui-même qui connaissait bien la ville :

 

Cicéron eut une autre occasion de se moquer ouvertement de la méthode cavalière dont César recrutait les sénateurs. Ce jour-là, comme son hôte Publius Mallius lui demandait d’intervenir pour faciliter à l’un de ses fils d’un premier lit l’accès au corps des décurions, Cicéron répondit au milieu d’un cercle de badauds : « À Rome, si tu veux, ça marchera ; à Pompéi, c’est difficile ! » (Macrobe, Saturnales, II, 3, 11.)

 

Avant la Guerre sociale du début du 1er siècle avant Jésus-Christ, Pompéi était dirigée par des magistrats aux noms osques selon des coutumes anciennes.

 

En 87, la ville devient municipium comme la plupart des cités italiennes, elle est désormais dirigée par un collège de quatre magistrats élus pour une année, les quattuorviri.

 

En 80, devenue colonie, Pompéi reçoit une double direction : les quattuorviri sont élus par les Campaniens, deux autres magistrats, les duoviri ou duumviri viis aedibus sacris et publicis procurandi, « chargés de la voirie et de l’entretien des bâtiments sacrés et publics », par les colons romains. Assez rapidement, semble-t-il, se forme un collège unique.

La distinction d’origine des électeurs se maintient dans la tradition, comme le montre l’affiche électorale suivante :

C Ateium Capitonem aed

rogamus coloni et incolae

Suc(c)ubus (scr) v(alete)

Gaius Ateius Capito édile !

Nous, Pompéiens d’origine romaine (« coloni ») et Pompéiens d’origine (« incolae »), nous vous le recommandons.

Peint par Succubus. Salut à tous !

CIL 4, 09918

mais elle disparaît des institutions.

 

La ville se place sous l’autorité de deux magistrats, les duumviri iure dicundo, « duumvirs disant le droit », élus pour un an, chargés comme l’indique leur titre de rendre la justice (pouvoir équivalent à celui des préteurs romains), chargés également de la gestion des revenus municipaux, et de présider l’assemblée locale. Ils sont assistés par deux aediles, « édiles », qui reprennent le titre des anciens duoviri des colons.

 

Tous les cinq ans (nos années terminées par 0 ou par 5) les duumvirs, dits alors duumviri quinquennales, reçoivent les attributions des censeurs de Rome : ils effectuent le recensement, révisent sans doute la liste des duumvirs et établissent les impôts et redevances municipales, ainsi qu’en témoignent les tablettes du banquier Jucundus.

 

L’entrée en fonction des magistrats se faisait le 1er juillet, les élections devaient donc avoir lieu vers les mois de mars ou avril.

Affichage

 

Les affiches électorales étaient peintes sur les murs des maisons particulières : chacun savait ainsi à qui allaient les faveurs du propriétaire et surtout pour qui il appelait à voter. D’autres affiches étaient financées par des corporations ou des associations, parfois à l’unanimité de leurs adhérents, auquel cas l’affiche précise bien « universi ».

 

Travail de professionnels, la peinture murale demandait d’abord que le mur soit blanchi pour être débarrassé de ses inscriptions et, éventuellement de ses imperfections gênantes : cette tâche revenait au dealbator, « le blanchisseur ». Perché sur une échelle pour que son travail soit visible de loin et qu’il ne soit pas trop vite abîmé par des graffitis divers, le peintre en lettres, dissignator, travaillait de nuit pour ne pas être mis en danger par la circulation intense de la journée.

 

Les lettres, rouges ou noires, tiennent compte de l’angle de vue du passant : l’empattement est tracé plus épais que la haste.

 

Peu d’invention dans la rédaction : le nom du candidat est peint en très gros caractères, le reste s’inscrit dans le cadre de formules toutes faites, au point que ces formules se réduisent souvent à des abréviations : O V F ou O F pour oro (vos) faciatis, « je vous prie de voter pour lui » ; D R P pour dignum rei publicae, « (il est) digne de gérer les affaires publiques » ; ROG pour rogo ou rogat ou rogant, « je (vous) demande (de voter pour lui », « (Untel vous) demande..., (les commanditaires de l’affiche vous) demandent... ».

image001

CN HELVIVM

SABINVM AED(ilem)

D R P O V F

CIL 4, 07862

 

Il arrive que le peintre éprouve le besoin de faire preuve d’une certaine originalité. Sur la façade du thermopolium d’Asellina par exemple, les abréviations en petits caractères viennent s’intercaler entre les lettres du nom du candidat :

image004

L OD LV LA IS VP M OVF

Votez pour Lollius comme duumvir en charge des édifices sacrés et publics.

CIL 4, 07868

Lecture d’une affiche

 

image006

 

3

4

5

1

2

pomari(i) universi

cum Helvio Vestale

rog(ant)

M(arcum) Holconium Priscum

duumvirum Iure dicundo

les marchands de fruits unanimes

avec l’appui de Helvius Vestalis

recommandent

Marcus Holconius Priscus

comme duumvir « disant le Droit »

 

Les campagnes électorales

Éloge des candidats

 

De très nombreuses affiches comportent un éloge du candidat, mais un éloge qui se ramène généralement à une formule toute faite. Il n’est dit nulle part que le candidat est le meilleur ou qu’il est compétent. On se contente de le présenter D R P « digne de gérer les affaires publiques » ; de dire que innocentiam probastis, « vous avez pu vous rendre compte qu’il est honnête » ; qu’il est adulescentem probum « tout jeune mais sûr » ou encore verecundissimus « très respectable ».

 

On attire parfois l’attention sur la générosité et la richesse des candidats, comme dans cette affiche découverte à Boscoreale et qui concerne les élections de Nuceria :

L Munatium Caeserninum quinq Nucerini [pu]giles spectastis

Lucius Munatius Caeserninus duumvir quinquennal ! Gens de Nucéria, vous avez vu les boxeurs dans les combats qu'il a organisés à ses frais.

CIL 4, 09939

 

 

recommandations

le candidat est appuyé par des associations (collegia) professionnelles, religieuses ou amicales ; il peut être recommandé par tel ou tel particulier, y compris par une femme qui n’avait pas elle-même le droit de vote.

 

corporations :

 

M Holconium Priscum II vir i d pomari[i] universi cum Helvio Vestale rog

Marcus Holconius Priscus duumvir ! Les marchands de fruits à l'unanimité, d'accord avec Helvius Vestalis, votent pour lui.

CIL 4, 00202

C Cuspium Pansam aed muliones universi Agatho Vaio

Gaius Cuspius Pansa édile. Les muletiers à l'unanimité d'accord avec Agathus Vaius votent pour lui.

CIL 4, 97

C Iulium Polybium II vir chypari rog

Gaius Julius Polybius duumvir. Les marchands d'oignons votent pour lui.

CIL 4, 99

Cuspium Pansam aed aurifices universi rog

Cuspius Pansa édile ! Les orfèvres à l'unanimité votent pour lui.

CIL 4, 710

Iulium Trebium aedilem tonsores rogant

Julius Trebius édile ! Les coiffeurs votent pour lui.

CIL 4, 743

C Iulium Polybium II vir ovf multum pistores rogant

Gaius Julius Polybius duumvir ! Votez pour lui, les boulangers votent en masse pour lui.

CIL 4, 886

L Ceium Secundum II v i d Primus fullo ro

Lucius Ceius Secundus duumvir ! Primus le foulon vote pour lui.

CIL 4, 03478

Herrenium et Suettium aed quactiliari rogant d r p

Herennius et Suettius édiles ! Les fabricants de feutre votent pour eux.

CIL 4, 07809

Calventium [palma] II v I D infectores rog

Calventius duumvir ! les teinturiers votent pour lui.

CIL 4, 07812

 

associations religieuses :

Paquium D I D Veneri rogant

Paquius dummvir disant le droit. Les serviteurs de Vénus [Pompéienne] vous le recommandent.

CIL 4, 01146

Cn Helvium Sabinum aed Isiaci universi rog

Gnaeus Helvius Sabinus édile ! Les adorateurs d'Isis votent pour lui à l'unanimité.

CIL 4, 787

 

associations amicales :

A Vettium Firmum aed o v f d r p ovf pilicrepi facite

Aulus Vettius Firmus édile ! il est digne de gérer la collectivité, votez pour lui ; joueurs de ballon, faites-le élire.

CIL 4, 01147

L Popidium L F Ampliatum aed Montanus cliens rogat cum latruncularis

Popidius Ampliatus, fils de Lucius, édile ! Montanus, son employé, d'accord avec les joueurs de dames, vous le recommande.

CIL 4, 07851

L Ceium Secundum aed Ampliatus r verecund(issimum cum) libertis

Ceius Secundus édile ! Ampliatus en accord avec les autres affranchis vous le recommande : c'est un homme très respectable.

CIL 4, 07542

Holconium Priscum Iivir i d spectaculi spectantes rogant

Holconius Priscus duumvir ! Les amateurs des spectacles de l'amphithéâtre votent pour lui.

CIL 4, 07585

Modestum aed [prole]tari et pauper[es] facite

Modestus édile ! Défavorisés et pauvres, faites-le élire.

CIL 4, 09932

 

particuliers qui se présentent comme porte-parole d’un groupe :

M Holconium Priscum C Gavium Rufum IIvir(os) Phoebus cum emptoribus suis rogat

Marcus Holconius Priscus et Gaius Gavius Rufus duumvirs. Phoebus d'accord avec ses clients vous le recommande.

CIL 4, 00103

Suettios Certum II vir I D Verum aed Celsum collegam rog quorum innocentiam probastis Elainus dissign rog

Les deux Suettius, Certus duumvir et Verus édile avec Celsus pour collègue. Vous avez pu constater leur honnêteté. Elainus le placier du théâtre vote pour eux.

CIL 4, 00597

 

particuliers que l’on appelle à s’engager en faveur d’un candidat

ou plutôt qui se font appeler à s’engager ! :

 

Trebi surge fac aedilem Lollium Fuscum adulescentem probum

Trebius ! Secoue-toi et fais édile le jeune Lollius Fuscus, c'est un honnête homme !

CIL 4, 07619

 

parentes du candidat :

Marcellum Fortunata cupit

Fortunata vous recommande Marcellus.

CIL 4, 111

 

serveuses de taverne

qui exercent aussi le plus vieux métier du monde :

C. Lollium Fuscum IIvir v a s p p Asellinas rogant nec sine Zmyrina

Lollius Fuscus duumvir chargé de la voirie et de l'entretien des bâtiments civils et religieux. Les filles de chez Asellina vous le recommandent, en particulier Zmyrina.

CIL 4, 07863

Il arrive que ce genre de recommandation ne soient pas du goût du candidat : Gaius Julius Polybius, candidat au duumvirat, fait blanchir le nom des compromettantes Zmyrina ou Cuculla (« le Capuchon »), ce qui lui donnait une certaine respectabilité sans toutefois supprimer totalement l’affiche !

C Ivlivm Polybivm

IIvir Zmyrina rog

CIL 4, 07864

C Ivlivm Polybivm

IIvir Cvcvlla rog

CIL 4, 07841

 

Slogans

Rares sont les affiches qui fassent apparaître une sorte de slogan :

Iulium Polybium aedilem ovf panem bonum fert

Julius Polybius édile : avec lui, c'est du bon pain.

CIL 4, 429

 

Contre-propagande

Quelques affiches, qui concernent toutes Marcus Cerrinius Vatia, font une contre-propagande : elles parodient les recommandations habituelles en les attribuant à des groupes peu sérieux ou peu recommandables :

Vatiam aedilem rogant macerio dormientes universi cum

Vatia édile. Macerion et les endormis votent pour lui à l’unanimité.

CIL 4, 575

Vatiam aed furunculi rog

Vatia édile. Les petits voyous votent pour lui.

CIL 4, 576

M Cerrinium Vatiam aed ovf seri bibi universi rogant scr Florus cum Fructo ...

Marcus Cerrinius Vatia édile ; les buveurs nocturnes à l'unanimité votent pour lui. Peint par Florus avec Fructus.

CIL 4, 581

[M Cerrinium Vatiam?] drapetae omnes

Pour Marcus Cerrinius Vatia : tous les esclaves fugitifs !

CIL 4, 7389

Voyez aussi un graffiti sur les murs du lupanar.

Invectives

elles sont très rares dans les campagnes électorales de Pompéi : on pouvait être passionné par la politique, mais il semble que tout le monde tenait à garder un ton digne aux campagnes :

Qui(n)tio siqui recusat assidat ad asinum

Si quelqu'un refuse sa voix à Quinctius, je lui souhaite de traverser la ville sur le dos d'un âne au milieu de la risée publique !

CIL 4, 2887

Les peintres

Il arrive que le peintre ait tenu à rappeler, en caractères plus petits sur le côté du texte principal, un incident survenu pendant son travail. Petit clin d’œil aux passants ou amorce d’une accroche publicitaire ?

Holconium Priscum aedilem Clodi fac Sei copo probe fecisti quod sellam commodasti

Clodius, vote pour Holconius Priscus comme édile. Seius le cabaretier, c'était gentil de me prêter une chaise.

CIL 4, 03502

Iulium Polybium aed v a s p p lanternari tene scalam

Votez pour Julius Polybius comme édile chargé de la voirie et des bâtiments civils et religieux Porte-lanterne, tiens bien l'échelle !

CIL 4, 07621


 

Monuments publics

 

En 80 av. J.-C., Sylla installe ses vétérans d’Orient comme colons dans les villes de Campanie qui avaient pris part à la guerre sociale de 91. Pompéi en reçoit sans doute 1500 à 2000, et devient la

COLONIA VENERIA CORNELIA POMPEIANORVM

Colonia parce qu'y habitent désormais des coloni, ces soldats romains démobilisés auxquels on attribue une terre confisquée à cultiver (colere); Cornelia parce que le nom de famille de Sylla, fondateur de la colonie, est Cornelius ; Veneria parce que, tout comme Sylla lui-même, Pompéi se place sous la protection de Vénus, la Venus Pompeiana, "Vénus pompéienne".

Pompéi entre définitivement dans le monde romain. Les inscriptions en osque disparaissent.

 

Deux monuments importants datent du début de la colonie, le théâtre couvert et l’amphithéâtre.

Pour l’amphithéâtre, voir la page "Amphithéâtre de Pompéi".

 

Le théâtre couvert ou Odéon, capable de recevoir 1500 à 2000 personnes, ce qui correspond sensiblement au nombre des colons et donne à penser que la destination première de l’édifice était de leur servir de salle de réunion. L’aspect de la salle rappelle d’ailleurs celui des βουλευτήρια, « salles du conseil », des cités hellénistiques. Et puis, on peut légitimement se demander si le vétéran romain était si mélomane qu’on pourrait l’imaginer d’après le nom d’Odéon (Ὠδεῖον) que nous donnons à ce monument. Je le crois personnellement plus attiré par les mimulae et les gladiateurs que par les concerts ou les déclamations.

image002

Pompéi, théâtre

C QVINCTIVS C F VALG

M PORCIVS M F

DVO VIR DEC DECR

THEATRVM TECTVM

FAC LOCAR EIDEMQ PROB

Gaius Quinctius Gai(i) Filius Valgus [et] Marcus Porcius Marci Filius, duo viri, decurionum decreto, theatrum tectum facere loca(ve)runt eidemque proba(ve)runt.

CIL X, 844

Gaius Quinctius Valgus, fils de Gaius, et Marcus Porcius, fils de Marcus, duumvirs, sur décret des décurions, ont fait mettre en adjudication la construction du théâtre couvert et ont réceptionné les travaux.

 

Si les mots decurionum decreto impliquent bien une participation publique, on remarque que ce théâtre n’a pas été bâti entièrement EX P(ecunia) P(ublica), « aux frais de la collectivité », ce serait dit, ni entièrement D(e) S(ua) P(ecunia), « à leurs frais personnels », ce serait dit aussi, comme dans l’inscription de l’amphithéâtre, édifié par les mêmes responsbles politiques :

C QVINCTIVS C F VALGVS

M PORCIVS M F DVO VIR

QVINQ COLONIAI HONORIS

CAVSSA SPECTACVLA DE SVA

PEQ FAC COER ET COLONEIS

LOCVM IN PERPETVOM DEDER

Gaius Quinctius Gai Filius Valgus, Marcus Porcius Marci Filius, Duo Viri Quinquennales, coloniae honoris causa, spectacula de sua pecunia facere curaverunt et colonis locum in perpetuum dederunt.

CIL X, 852

Notons que cette largesse est destinée à la colonie et aux colons, ce qui tendrait à confirmer l’hypothèse ci-dessus.


Auguste avait, en 7 av. J.-C., encouragé le culte des Lares publics, divinités protectrices du foyer et par là de la collectivité : Compitales Lares ornari bis anno instituit vernis floribus et aestivis. Il ordonna de décorer les autels des Lares des Carrefours deux fois par an avec les fleurs de printemps et les fleurs d’été (Suétone, Auguste, 31).

 

Le Sanctuaire des Lares de Pompéi date sans doute de cette époque. Fiorelli a proposé de voir dans l’inscription suivante gravée sur marbre la dédicace de ce bâtiment :

 

M[A]MMIA P F SACERDOS PVBLIC[A] GENI[O AVG(VSTI) S]OLO ET PEC[VNIA SVA]

CIL X, 816 = AE 1992, 271.

Mammia, fille de Publius, prêtresse de la cité, au génie d’Auguste, à ses frais et sur un terrain lui appartenant.

 

La cité a su lui rendre hommage : on lit sur son tombeau, voisin de celui de M. Porcius, tout près de la porte d’Herculanum :

 

MAMIAE P F SACERDOTI PVBLICAE LOCVS SEPVLTVR DATVS DECVRIONVM DECRETO

CIL X, 998 = ILS 6367

A Mamia, fille de Publius Mamius, prêtresse de la cité. L’emplacement de ce tombeau a été donné par décret des décurions.

image003

Mammia ? cette prêtresse de Pompéi

tient une boîte à encens

de la main gauche

et le capedo des sacrifices de main droite.

Statue de marbre du macellum.

 

Toujours de l’époque d’Auguste date l’« Édifice d’Eumachia » :

 

EVMACHIA L F SACERDOS PVBL NOMINE SVO ET

M NVMISTRI FRONTONIS FILI CHALCIDICVM CRYPTAM PORTICVS CONCORDIAE

AVGVSTAE PIETATI SVA PEQVNIA FECIT EADEMQVE DEDICAVIT

CIL X, 810

Eumachia, fille de Lucius, prêtresse de la cité, en son nom et au nom de son fils, Marcus Numistrius Fronto, a fait bâtir à ses frais un vestibule, un cryptoportique et un portique en l’honneur de la Concorde et de la Piété d’Auguste. Elle a dédié elle-même ce bâtiment.

Marcus Numistrius Fronto a dû accéder au duumvirat en 2 ap. J.-C.,

ce qui permet de dater le bâtiment du début du règne d’Auguste,

ce que confirme le style des lettres employées dans l’inscription.

 

 

AENEAS VENERIS

ET ANCHISAE FILIVS TROIANOS

]QVI CAPTA TROIA ET INCENSA SVPER

FVERANT IN ITALIAM ADDVXIT

]VM SV[

]FN[

]L B V[

OPPIDVM LAVINIVM CONDIDIT ET

IBI REGNAVIT ANNOS TRIS INDE

NIMBO EXORTO NON CONPARVIT

DICTVSQ EST INDIGENS

ET IN DEORVM NVMERO RELATVS

CIL 10, 808. ILS 0063

Énée, fils de Vénus et Anchise, conduisit en Italie les Troyens qui avaient survécu à la prise et à l’incendie de Troie. [...] Il fonda la ville de Lavinium et y régna trois ans. Il se produisit une nuée d’où il ne ressortit pas, il fut proclamé disparu et porté au nombre des dieux.

image005

 

ROMVLVS MARTIS

FILIVS VRBEM ROMAM

CONDIDIT ET REGNAVIT ANNOS

DVODEQVADRAGINTA ISQVE

PRIMVS DVX DVCE HOSTIVM

ACRONE REGE CAENINENSIVM

INTERFECTO SPOLIA OPIMA

IOVI FERETRIO CONSECRAVIT

RECEPTVSQVE IN DEORVM

NVMERVM QVIRINVS

APPELLATVS EST...

CIL 10, 809. ILS 0064

Romulus, fils de Mars, fonda la ville de Rome et régna trente-huit ans. Il fut le premier chef qui, ayant tué le chef des ennemis, Acron, roi de Caenina, consacra des dépouilles opimes à Jupiter Férétrien. Admis au nombre des dieux, il fut appelé Quirinus.

 

La mensa ponderaria ou table étalon des poids et mesures se trouve sur le côté ouest du forum. Elle date de l’époque d’Auguste qui avait encouragé colonies et municipes à adopter le système romain.

 

image007

A CLODIVS A F FLACCVS N ARCAEVS N F ARELLIAN CALEDVS

D V I D MENSVRAS EXAEQVANDAS EX DEC DECR

CIL X, 793

Aulus Clodius Flaccus, fils d’Aulus, et Numerius Arcaeus Arellianus Caledus, fils de Numerius, duumvirs avec pouvoir judiciaire, ont pris les dispositions nécessaires, selon le décret des décurions, pour harmoniser les mesures.

 

V POPIDIVS

EP F Q

PORTICVS

FACIENDAS

COERAVIT

CIL 10, 794 ; ILS 1627

Vibius Popidius, Questeur, fils d’Eppius, a supervisé la construction du portique.

 

image002

EX AVCTORITATE

IMP CAESARIS

VESPASIANI AVG

LOCA PVBLICA A PRIVATIS

POSSESSA T SVEDIVS

CLEMENS TRIBVNVS CAVSIS

COGNITIS ET MENSVRIS FACTIS

REI PVBLICAE POMPEIANORVM

RESTITVIT

CIL 10, 1018

Sous le haut patronage de l’empereur César Vespasien Auguste, Titus Suedius Clemens, tribun, a fait rendre à la communauté de Pompéi les lieux publics indûment occupés par des particuliers, après avoir étudié les dossiers et effectué les mesures sur le terrain.

 

Les thermes du forum

L CAESIVS C F D V I D

C OCCIVS M F IIV

L NIRAEMIVS A F

D D S EX PEQ PVBL FAC CVRAR PROB Q

CIL 10, 819 ; ILS 1628

Lucius Caesius, fils de Gaius, duumvir à pouvoir judiciaire ; Gaius Occius, fils de Marcus, duumvir ; Lucius Niraemius, fils d’Aulus ; par décret des décurions, ont supervisé la construction (de ces thermes) et réceptionné les travaux.

 

image004

CN MELISSAEO CN F APRO M STAIO M F RVFO II VIR ITER I D LABRVM EX D D EX P P F C

CONSTAT IIS C C L

CIL 10, 817

Gnaeus Melissaeus Aper, fils de Gnaeus, et Marcus Staius Rufus, fils de Marcus, étant duumvirs à pouvoir judiciaire pour la 2ème fois, ce bassin fut exécuté sous leur responsabilité par décision des décurions aux frais de la collectivité.

Il a coûté 5250 sesterces.

Il s’agit du bassin d’eau fraîche qui se trouve dans le caldarium. Les deux hommes ont été duumvirs en 3-4 ap. J.-C. L’inscription est gravée sur le rebord du bassin.

 

M NIGIDIVS VACCVLA P S

Marcus Nigidius Vaccula, à ses frais.

CIL 10, 818

Cette inscription se trouve sur le brasero en bronze qui chauffait le tepidarium.

 

ALFIA P F QVART[A BALNEVM] MVLIEBRE A SOLO [FECIT] EODEM LAPIDE VAR[IO EX]ORNAVIT LABRVM AEN[EVM] CVM FOCVLO SEDES POSV[IT]

CIL 10, 720

Alfia Quarta, fille de Publius, a fait bâtir depuis les fondations le bain des femmes. Elle l’a fait exécuter le parement de pierre. Elle l’a fait équiper d’un bassin de bronze avec un brasero et de sièges.

 

C VVLIVS C F P ANINIVS C F II V I(VRE) D(ICVNDO)

LACONICVM ET DESTRICTARIVM

FACIVND(VM) ET PORTICVS ET PALAESTR(A)

REFICIVNDA LOCARVNT EX D(ECVRIONVM) D(ECRETO) EX

EA PECVNIA QVOD EOS E LEGE

IN LVDOS AVT IN MONVMENTO

CONSVMERE OPORTVIT FACIVND(A)

COERARVNT EIDEMQVE PROBARV(NT)

CIL 10, 829

Gaius Julius, fils de Gaius, et Publius Aninius, fils de Gaius, duumvirs à pouvoirs judiciaires, ont mis en adjudication la construction d’une étuve et d’une salle pour se nettoyer ainsi que la réfection du portique et de la palestre, sur décision des décurions, avec les fonds que la loi leur impose de consacrer à des jeux ou à des bâtiments publics. Ils ont supervisé les travaux et les ont réceptionnés.

 

Schola

image003

L SEPVNIVS L F SANDILIANVS

M HERENNIVS A F EPIDIANVS

DVO VIRI I D SCHOLAM ET HOROLOGIVM

DE SVA PECVNIA FACIVNDVM CVRAVERVNT

CIL 10, 831

Lucius Sepunius Sandilianus, fils de Lucius, Marcus Herennius Epidianus, fils d’Aulus, duumvirs à pouvoirs judiciaires, ont fait bâtir à leurs frais un salon de plein air et un cadran solaire.

La schola se trouve dans le forum triangulaire, le cadran solaire près du temple d’Apollon.

                                 et sur la photo, c’est moi !

 

Culte d’Isis

image007

N(VMERIVS) POPIDIVS N(VMERII) F(ILIVS) CELSINVS

AEDEM ISIDIS TERRAE MOTV CONLAPSAM

A FVNDAMENTO P(ECVNIA) S(VA) RESTITVIT HVNC DECVRIONES OB LIBERALITATEM

CVM ESSET ANNORVM SEXS ORDINI SVO GRATIS ADLEGERVNT

CIL 10, 846

Numerius Popidius Celsinus, fils de Numerius, a fait reconstruire à ses frais le temple d’Isis qui avait été détruit de fond en comble par le tremblement de terre. Les décurions, en raison de sa générosité et bien qu’il fût âgé de six ans, l’ont fait entrer gratuitement dans leur ordre.

Le temple d’Isis de Pompéi avait été détruit par le tremblement de terre de février 62.

 

N POPIDIVS AMPLIATVS

PATER P S

CIL 10, 847

Numerius Popidius Ampliatus, le père, à ses propres frais.

sous la statue de Dionysos, mur du fond du temple.

 

L CAECILIVS

PHOEBVS

POSVIT L D D D

CIL 10, 849

Lucius Caecilius Phoebus a fait poser cette statue, l’emplacement a été donné par décret des décurions.

Statue d’Isis dans le Portique.

 

M FAECIVS SVAVIS M FAECIVS PRIMOGENES SCHOLAM DE SVO

CIL 10, 850

Marcus Faecius Suavis et Marcus Faecius Primogenes ont fait bâtir ce salon de plein air à leurs frais.

 

Temple de la Fortune Auguste

Marcus Tullius, duumvir, augure et tribun militaire « élu par le peuple (romain) » (en réalité nommé par Auguste) fut un personnage éminent de la vie publique pompéienne à la fin du 1er siècle avant notre ère.

 

M TVL(LIV) II V OVF

CIL 4, 7119

Marcus Tullius duumvir. Votez pour lui.

 

Quelle meilleure manière de manifester son soutien politique à l’égard de l’empereur, de lui proclamer sa reconnaissance et de l’assurer de la fidélité de la colonie tout entière que de faire élever un temple à la Fortune Auguste, la déesse Fortune qui protège et favorise le fondateur de l’Empire ? Marcus Tullius possédait au carrefour de la rue de Nola et de la rue du forum un terrain bâti. Il fait raser la maison et édifier un petit temple, qui a été en grande partie détruit par le tremblement de terre de 62 et qui était en cours de restauration au moment de l’éruption.

 

M TVLLI M F

AREA PRIVATA

CIL 10, 821

Terrain privé appartenant à Marcus Tullius, fils de Marcus.

image004

M TVLLIVS M F D V I D TER QVINQ AVGVR TR MIL

A POP AEDEM FORTVNAE AVGVST SOLO ET PEQ SVA

CIL 10, 820

Marcus Tullius, fils de Marcus, duumvir à pouvoir judiciaire pour la 3ème fois, duumvir quinquennal, augure, tribun militaire élu par le peuple, a fait ériger ce temple de la Fortune Auguste à ses frais sur ses propriétés.

M TVLLIVS M F] [ V I D III | QVINQ AVG[ ]TRIB MIL |A POPVLO[

CIL 10, 822

Marcus Tullius, fils de Marcus, duumvir à pouvoir judiciaire pour la 3ème fois, duumvir quinquennal, augure, tribun militaire élu par le peuple, ...

Marcus Tullius a été duumvir quinquennal en 1 av. J.-C.

 

AVGVSTO CAESARI

 ]PARENTI PATRIAE

CIL 10, 823

A Auguste César, père de la patrie.

Tertium dec[i]mum consulatu[m cum gereba]m, sena[tus et e]quester ordo populusq[ue] Romanus universus [appell]av[it me pa]re[ntem p]atriae... Pendant j’exerçais mon treizième consulat (~2), le sénat, ainsi que l’ordre équestre et le peuple romain tout entier, me décerna le titre de « Père de la patrie »... Res Gestae Divi Augusti, 35

 

Un collège des ministres du culte fut aussitôt fondé :

 

AGATHEMERVS VETTI

SVAVIS CAESIAE PRIMAE

POTHVS NVMITORI

ANTEROS LACVTVLAN

MINIST PRIM FORTVN AVG IVSS

M STAI RVFI CN MELISSAEI D V I D

P SILIO L VOLVSIO SATVRN COS

CIL 10, 824

Agathemerus, esclave de Vettius ; Suavis, esclave de Caesia Prima ; Pothus, esclave de Numitorius ; Anteros, esclave de Lacutulanius ; premiers ministres du culte de la Fortune Auguste, sur ordre de Marcus Staius Rufus et de Gnaeus Melissaeus, duumvirs à pouvoir judiciaire, sous le consulat de Publius Silius et de Lucius Volusius Saturninus.

L. Volusius Saturninus a été consul suffect en 3 ap. J.-C.,

les autres consuls étaient cette année-là M. Servilius et L. Aelius Lamia.

Publius Silius a été lui aussi consul suffect ?

 

Auguste

IMP CAESARI

DIVI F AVGVSTO

CIL 10, 795

A l’empereur César Auguste, fils du divin César.

 

IMP CAESARIS[

DIVI F AVGVSTI ET[

CIL 10, 965

... de l’empereur César (Auguste), fils du divin César, et ...

 

IMP CAESARI DIVI F AVG PONT MAX

IMP VIII COS ...TRIB POTEST X...

 ]S SOC L AGATHO PHI[

 ]S DIOGENES D CAPRASIVS...

CVM SVIS ORN D S P F IDEMQ

 ]

CIL 10, 805

A l’empereur César Auguste, fils du divin César, grand Pontife, proclamé chef des armées pour la 8ème fois, consul ... détenteur de la puissance tribunicienne pour la 10ème fois ( ?), ... Agathon, Phi..., Diogène, Decimus Caprasius ... avec leurs compagnons ont fait décorer (ce monument) à leurs frais et l’ont eux-mêmes (consacré).

Auguste a exercé son huitième consulat en ~26.

 

IMP CAESARI DIVI FIL AVGVSTO

IMPERATORI XIII TRIB POTESTATE XV PATRI PATRIAE COS XI

CIL 10, 931

A l’empereur César Auguste, fils du divin César, proclamé chef des armées pour la 13ème fois, détenteur de la puissance tribunicienne pour la 15ème fois, père de la patrie, consul pour la 11ème fois (12 av.J.-C. ?).

Auguste a exercé son onzième consulat en ~23 et le douzième en ~5.

 

IMP CAESARI AVGVSTO PATRI

PATRIAE IMP XIV COS XIII PONTIF MAX TRIB

POTEST XXII

CIL 10, 842

A l’empereur César Auguste, père de la patrie, proclamé chef des armées pour la 14ème fois, grand Pontife, détenteur de la puissance tribunicienne pour la 22ème fois.

Tibère

TI CAESARE

AVG V[

 ]MINIS AVG

 ]NVARI[

CIL 10, 898

A Tibère César Auguste, ... du (fla)mine d’Auguste, ...

 

Caligula

I O M

PRO SALVTE C CAESARIS AVGVSTI

GERMANICI IMP PONTIF MAX

TRIBVNIC POTESTAT CONSVLIS

D OCTVS P S

CIL 10, 796

A Jupiter très Bon très Grand,

pour la santé de Gaius César Auguste

Germanicus, chef des armées, grand pontife,

revêtu de la puissance tribunicienne, consul.

Décimus Octus, à ses frais.

 

Néron (avant son accession au trône)

TI CLAVDIO

TI CLAVDI CAESARIS

AVGVSTI GERMANICI

P P F NERONI

CAESARI

D D

CIL 10, 932

A Tibère Claude Néron César, fils de Tibère Claude César Auguste Germanicus, père de la patrie, par décision des décurions.

Livie

AVGVSTAE IVLIAE

DRVSI F

DIVI AVGVSTI

D D

CIL 10, 799

A Julia Augusta, fille de Drusus, épouse du divin Auguste, par décision des décurions.

Cette inscription date donc du règne de Tibère : Livie est morte en 29.

Agrippine

IVLIAE AGRIPPINAE

GERMANICI CAESARIS F

TI CLAVDII CAESARIS AVGVSTI

CIL 10, 933

A Julia Agrippina, fille de Germanicus César, (épouse) de Tibère Claude César Auguste.

L CELLIVS L F

MEN CALVOS

DECVRIO

POMPEIS

CIL 10 1074e

Lucius Cellius Calvus, fils de Lucius, tribu Menenia, décurion à Pompéi.

 

M LVCRETIO DECIDIAN

RVFO D V III QVINQ

PONTIF TRIB MILITVM

A POPVLO PRAEF FABR

M PILONIVS RVFVS

CIL 10, 788

A Marcus Lucretius Decidianus Rufus, trois fois duumvir, duumvir quinquennal, pontife, tribun militaire élu par le peuple, commandant du génie ; Marcus Pilonius Rufus.

 

M LVCRETIO DECIDIAN

RVFO II VIR III QVINQ

PONTIF TRIB MIL A POPVLO

PRAEF FABR EX D D

POST MORTEM

CIL 10, 789

A Marcus Lucretius Decidianus Rufus, trois fois duumvir, duumvir quinquennal, pontife, tribun militaire élu par le peuple, commandant du génie ; par décision des décurions après sa mort.

 

C CVSPIO C F PANSAE

II VIR I D QVART QVINQ

EX D D PEC PVB

CIL 10, 790

A Cuspius Pansa, fils de Gaius, duumvir à pouvoir judiciaire pour la 4ème fois, duumvir quinquennal, par décision des décurions et sur financement public.

 

C CVSPIO C F F PANSAE

PONTIFICI II VIR I D

EX D D PEC PVB

CIL 10, 791

A Cuspius Pansa, fils de Gaius, pontife, duumvir à pouvoir judiciaire, par décision des décurions et sur financement public.

 

Q SALLVSTIO P F

II VIR I D QVINQ

PATRONO D D

CIL 10, 792

A Quintus Sallustius, fils de Publius, duumvir à pouvoir judiciaire, quinquennal, protecteur (de la colonie), par décision des décurions.

 

M STLABORIO VEIO FRONTONI AVG D V I D ITERVM QVINQ

CIL 10, 806

A Marcus Stlaborius Veius Fronto, augustal, duumvir à pouvoir judiciaire pour la 2ème fois, quinquennal.

 

[T] TAVRO STATILIO

TI PLATILIO AELIAN COS

L STATIVS FAVSTVS PRO

SIGNO QVOD E LEGE FORTVNAE

AVGVSTAE MINISTORVM PONERE

DEBEBAT REFERENTE Q POMPEIO AMETHYSTO

QVAESTORE BASIS DVAS MARMORIAS DECREVERVNT

PRO SIGNO PONIRET

CIL 10, 825

Sous le consulat de Taurus Statilius et de Tiberius Plautius Aelianus, Lucius Statius Faustus, au lieu de la statue qu’il devait ériger en vertu de la loi sur les ministres de la Fortune Auguste, sur proposition du questeur Quintus Pompeius Amethystus, a été autorisé par décret (des décurions) à ériger deux socles en marbre au lieu d’une statue.

En 45 ap. J.-C., T. Statilius Taurus Corvinus a été consul avec Ti. Plautius Silvanus Aelianus (consul suffect).

 

M CLAVDIO C F MARCELLO

PATRONO

CIL 10, 832

A Marcus Claudius Marcellus, protecteur (de la colonie).

 

C CORNELIO

RVFO

CIL 10, 864

A Gaius Cornelius Rufus.

 

T SORNIO T F VEL

PRAEF FABR

A CLODIVS FLACCVS II VIR I D BIS

]QVINQ HONORIS KAVS DEDIT

LOCVM EX DEC DEC

CIL 10, 960

A Titus Sornius, fils de Titus, tribu Velina, commandant du génie, Aulus Clodius Flaccus, duumvir à compétence judiciaire pour la 2ème fois et duumvir quinquennal, a fait offrir par décision des décurions cet emplacement (pour sa tombe) afin de lui rendre honneur.

 

]C POPPAEO SABINO

COS

CIL 10, 963

... sous le consulat de Gaius Poppaeus Sabinus ...

 

Les Holconii

Sous le règne d’Auguste encore, dans les années 20 à 2 av. J.-C., la figure dominante de Pompéi, avec M. Tullius (pas Cicéron!), est celle de Marcus Holconius Rufus. Belle carrière que celle de cet homme à qui ses concitoyens ont élevé une statue devant les thermes de Stabies:

image004

M HOLCONIO M F RVFO

TRIB MIL A POPVLO II VIR V

QVINQ ITER

AVGVSTI CAESARIS SACERDO

PATRONO COLONIAE

Marco Holconio Marci Filio Rufo, Tribuno militum a populo, duumviro quintum, duumviro quinquennali iterum, Augusti Caesaris sacerdoti, patrono Coloniae.

CIL 10, 830

A Marcus Holconius Rufus, tribun militaire élu par le peuple, duumvir cinq fois, duumvir quinquennal deux fois, prêtre d’Auguste César, protecteur de la Colonie.

 

Ne nous faisons pas d’illusions, le tribun militaire n’avait plus grand-chose à voir avec l’armée et, en fait de choix par le people, il s’agit d’un titre honorifique accordé par l’empereur pour services rendus. Un peu comme la Légion d’Honneur chez nous !

Marcus Holconius Rufus avait aussi obtenu les honneurs d’une sella curulis au théâtre, comme en témoigne l’inscription suivante autour de laquelle vous pouvez voir les trous destinés à recevoir sans doute un siège de bronze :

 

image005

M HOLCONIO M F RVFO

II VIRO ID QVINQVIENS

ITERVM QVINQ TRIB MILIT A P

FLAMINI AVG PATR COLO D D

Marco Holconio Marci Filio Rufo, duumviro Iure dicundo quinquiens iterum (duumviro) quinquennali, tribuno militum a populo, flamini Augusti, patrono Coloniae Decurionum Decreto.

CIL 10, 838

A Marcus Holconius Rufus, duumvir cinq fois, duumvir quinquennal deux fois, tribun militaire élu par le peuple, flamine d’Auguste, protecteur de la Colonie, par décret des décurions.

 

M HOLCONIO M F

RVFO II VIR I D ...

QVINQ TR MIL A POP

FLAMINI CAESARIS AVG

QVINTIO L[

CIL 10, 947

A Marcus Holconius Rufus, fils de Marcus, duumvir à compétence judiciaire [pour la 5ème fois], duumvir quinquennal, tribun militaire élu par le peuple, flamine de César Auguste, et à Quintius L...

 

M HOLONIO M F RVFO

FLAMINI AVGVSTI

PATRONO COLONIAE

CIL 10, 948

A Marcus Holconius Rufus, fils de Marcus, flamine d’Auguste, protecteur de la colonie ...

 

]M F RVF[

CIL 10, 949

A Marcus Holconius] Rufus, fils de Marcus, [...

 

Le même Holconius fait effectuer des travaux dans le grand théâtre, en associant le nom de son fils au sien. M Holconius Celer fera carrière lui aussi : on le connaît comme sacerdos divi Augusti, prêtre du divin Auguste, ce qui nous amène après 14 de notre ère. On pense qu’il a été duumvir en 13 :

 

M M HOLCONII RVFVS ET CELER

CRYPTAM TRIBVNALIA THEATRVM SP

Marcus et Marcus Holconii Rufus et Celer cryptam tribunalia theatrum sua pecunia (restituerunt).

CIL 10, 833, 834, 835

Marcus Holconius Rufus et Marcus Holconius Celer ont fait réparer le couloir, les estrades latérales de l’orchestre et les gradins à leurs frais.

 

M HOLCONIO RVFO D V I D IIII QVINQ

TRIB MIL A POPVLO AVGVSTI SACERDOTI

EX D D

A Marcus Holconius Rufus, duumvir à compétence judiciaire, duumvir quinquennal, tribun militaire élu par le peuple, prêtre d’Auguste, par décision des décurions.

CIL 10, 837

 

M HOLCONIO RVF

QVINQ TRIB MIL[

CIL 10, 839

A Marcus Holconius Rufus, duumvir quinquennal, tribun militaire [élu par le peuple, prêtre d’Auguste.

 

M HOLCONIO CELERI

D V I D QVINQ DESIGNATIO

AVGVSTI SACERDOTI

CIL 10, 840

A Marcus Holconius Celer, duumvir à compétence judiciaire, duumvir quinquennal désigné, prêtre d’Auguste.

 

M HOLCON[

II VIR I D C[

AVGVSTI SACERD

CIL 10, 943

A Marcus Holconius [...], duumvir à compétence judiciaire, [...] prêtre d’Auguste.

 

M HOLCONIO M F CELERI

II VIR ID QVINQ DESIGNATO

AVGVSTI SACERDOT

PAGANI

CIL 10, 944

A Marcus Holconius Celer, duumvir à compétence judiciaire, duumvir quinquennal désigné, prêtre d’Auguste, de la part des habitants des hameaux.

 

M HOLCONIO M F CELERI

SACERDOTI DIVI AVGVSTI

CIL 10, 945

A Marcus Holconius Celer, fils de Marcus, prêtre du divin Auguste.

 

]CELER[

SACERDOTI DIV[

IIVIR I D QVINQ[

CIL 10, 946

A Marcus Holconius ] Celer, [...] prêtre du divin Auguste, duumvir à compétence judiciaire, duumvir quinquennal [désigné].

 

HOLCONIAE M F

SACERDOTI PVBLICAE

CIL 10, 950.1

A Holconia, fille de Marcus, prêtresse de la communauté.

 

La famille continuera à jouer un rôle de premier plan puisqu’un M Holconius Priscus s’est présenté aux élections dans les dernières années de Pompéi, un petit-fils sans doute de Celer :

image004

M HOLCONIVM

PRISCVM II VIR I D

POMARI VNIVERSI

CVM HELVIO VESTALE ROG

Marcum Holconium Priscum II virum Iure dicundo pomarii universi, cum Helvio Vestale rogant.

CIL 4, 202

Les marchands de fruits à l’unanimité, avec l’appui de Helvius Vestalis, appellent à voter pour Marcus Holconius Pricus comme duumvir à pouvoirs judiciaires.

duumvirs et édiles

~25

P STALLIVS AGATHO

MINISTER D D

IMP CAESARE IX

..M SILANO COS

NOVATVM P ALFENO

P VINICIO COS

IVSSV

M POMPONI MARCELLI

L VALERI FLACCI D V I D

L OBELLI LVCRETIANI

A PERENNI MERVLINI

D V V A S P P

CIL 10, 884

P Stallius Agathon, ministre du culte (d’Auguste a fait ériger cette statue) par décret des décurions, sous le consulat de l’empereur César pour la 9ème fois et de Marcus Silanus.

Statue remise à neuf sous le consulat de Publius Alfenus et de Publius Vinicius, sur ordre de Marcus Pomponius Marcellus et Lucius Valerius Flaccus, duumvirs à pouvoir judiciaire, et de Lucius Obellius Lucretianus et Aulus Perennius Merulinus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs. (2 ap. J.-C.)

 

~14

M SITTIVS M L

]PAPIA

MERC MAIAE

SACRVM EX D D

IVSSV

M MELSONI A F ITER

P ROGI P F VARI

D V I D

N PACCI N F CHILONIS

M NINNI M F POLLION

D V V A S P P

M CRASSO CN LENTVLO

COS

M(arcus) Sittius M(arci) L(ibertus) [ ]papia Merc(urii) Maiae Sacrum ex d(ecurionum) d(ecreto) iussu M(arci) Melsoni(i) A(uli) f(ilii) iter(um) P(ublii) Rogi(i) P(ublii) f(ilii) Vari d(uum)V(iri) i(ure) d(icundo) N(umerii) Pacci(i) N(umerii) f(ilii) Chilonis M(arci) Ninni(i) M(arci) f(ilii) Pollion(is) d(uum)V(iri) v(iae) aedium (s)acrarum p(ublicarum) p(rocurandarum) M(arco) Crasso Cn(aeo) Lentulo co(n)s(ulibus)

CIL 10, 885

Marcus Sittius ]papia, affranchi de Marcus, a fait ériger ce sanctuaire à Maia, mère de Mercure, par décret des décurions, sur ordre de Marcus Melsonius, fils d’Aulus, duumvir à pouvoir judiciaire pour la 2ème fois, et de Publius Rogius Varus, duumvir à pouvoir judiciaire, et de Numerius Paccus Chilon, fils de Numerius, et de Marcus Ninnius Pollion, fils de Marcus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Marcus Crassus et de Gnaeus Lentulus.

 

M SITTIVS M L

SERAPA

MERC MAIAE

SACRVM EX D D

IVSSV

M MELSONI A F ITER

P ROGI P F VARI

D V I D

N PACCI N F CHILONIS

M NINNI M F POLLION

D V V A S P P

M CRASSO CN LENTVLO

COS

CIL 10, 886

Marcus Sittius Serapa, affranchi de Marcus, a fait ériger ce sanctuaire à Maia, mère de Mercure, par décret des décurions, sur ordre de Marcus Melsonius, fils d’Aulus, duumvir à pouvoir judiciaire pour la 2ème fois, et de Publius Rogius Varus, duumvir à pouvoir judiciaire, et de Numerius Paccus Chilon, fils de Numerius, et de Marcus Ninnius Pollion, fils de Marcus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Marcus Crassus et de Gnaeus Lentulus.

~2

A VEIVS PHYLAX

N POPIDIVS MOSCHVS

T MESCINIVS AMPHIO

PRIMVS ARRVNTI M S

MIN AVG EX D D IVSSV

M HOLCONI RVFI IV

A CLODI FLACCI III

D V I D

P CAESETI POSTVMI

N TINTIRI RVFI

D V V A S P P

IMP CAESARE XIII

M PLAVTIO SILVANO COS

CIL 10, 890

Aulus Veius Phylax, Numerius Popidius Moschus, Titus Mescinius Amphio, Primus esclave d’Arruntius, ministres du culte d’Auguste, sur décret des décurions, par ordre de Marcus Holconius Rufus et de Aulus Clodius Flaccus, duumvirs à pouvoir judiciaire, respectivement pour la 4ème et la 3ème fois, de Publius Caesetius Postumus et Numerius Tintirius Rufus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de l’empereur César pour la 13ème fois et de Marcus Plautius Silvanus.

-1

M TVLLIVS M F] [ V I D III

QVINQ AVG[ ]TRIB MIL

]A POPVLO[

CIL 10, 822

Marcus Tullius, fils de Marcus, trois fois duumvir, duumvir quinquennal, tribun militaire élu par le peuple ...

 

...

V A S[

A PLAVTIO A[

...

CIL 10, 897

duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs,

sous le consulat d’Aulus Plautius et Aulus (Caecina Severus).

Plautius et Caecina étaient tous les deux consuls suffects.

 

1

L CAECILIVS FELIX

Q LOLLIVS FELIX

Q ARRIVS HIERONI

MINIST AVGVST

EX D D IVSSV

M POMPONI MARCELL

L VALERI FLACCI

D V I D

A PERENNI MERVLINI

L OBELLI LVCRETIANI

D V V A S P P

C CAESARE L PAVLLO

COS

CIL 10, 891

Lucius Caecilius Felix, Quintus Lollius Felix, Quintus Arrius Hieroni, ministres du culte d’Auguste, par décret des décurions, sur ordre de Marcus Pomponius Marcellus, Lucius Valerius Flaccus, duumvirs à pouvoir judiciaire et de Aulus Perennius Merulinus et Lucius Obellius Lucretianus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Gaius César et Lucius Paullus.

2

P STALLIVS AGATHO

MINISTER D D

IMP CAESARE IX

..M SILANO COS

NOVATVM P ALFENO

P VINICIO COS

IVSSV

M POMPONI MARCELLI

L VALERI FLACCI D V I D

L OBELLI LVCRETIANI

A PERENNI MERVLINI

D V V A S P P

CIL 10, 884

P Stallius Agathon, ministre du culte (d’Auguste a fait ériger cette statue) par décret des décurions, sous le consulat de l’empereur César pour la 9ème fois et de Marcus Silanus. (25 av. J.-C.)

Statue remise à neuf sous le consulat de Publius Alfenus et de Publius Vinicius, sur ordre de Marcus Pomponius Marcellus et Lucius Valerius Flaccus, duumvirs à pouvoir judiciaire, et de Lucius Obellius Lucretianus et Aulus Perennius Merulinus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs.

3

MESSIVS ARRIVS

SILENVS

M DECIDIVS M M L

...AVSTVS VNG

MIN AVGVSTI

M NVMISTRIO FRONTONE

Q COTRIO Q F D V I D

M SERVILIO L AELIO

LAMIA COS

CIL 10, 892

Messius Arrius Silenus, Marcus Decidius affranchi de Marcus, (F)austus Ung(uentarius ?), ministres du culte d’Auguste, Marcus Numistrius Fronton et Quintus Cotrius, fils de Quintus, étant duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Marcus Servilius et Lucius Aelius Lamia.

4

SEX AELIO

C SENTIO COS

]IVSSV

M STAI RVFI

CN MELISSAI APRI

D V I D ITER

NOVATVM

CIL 10, 893

Sous le consulat de Sextus Aelius et de Gaius Sentius, ... rénové... sur ordre de Marcus Staius Rufus et Gnaeus Melissaeus Aper, duumvirs à pouvoirs judiciaires pour la deuxième fois.

14

IVSSV

]LI CELERIS

IIVIR I D

]SEI FLACCI

D V V A S P P

SEX POMPEIO SEX APPVLEIO COS

CIL 10, 894

... sur ordre de ...]lius Celer, duumvir(s) à pouvoir judiciaire et ...]seius Flaccus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Sextus Pompeius et Sextus Appuleius.

23

INVENTVS DENTANT DAPF

FELIX MELISSAEI FAVST

NYMPHODOTVS HELVI

SPERATVS CAESIAE MVS

MIN AVG D D IVSSV

M HOLCONI GELLI L AELI TVBER D I D

C VERGILI SALINATORIS CN LVCRETI

DECENTIS V A S P P

C ASINIO C ANTISTIO COS

CIL 10, 895

Inventus esclave de ( ?), Felix esclave de Melissaeus Faustus, Nymphodotus esclave de Helvius, Speratus esclave de Caesia Musa, ministres du culte d’Auguste, par décret des décurions, sur ordre de Marcus Holconius Gellus et Lucius Aelius Tubero, duumvirs à pouvoir judiciaire, et de Gaius Vergilius Salinator et Gnaeus Lucretius Decens, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Gaius Asinius et Gaius Antistius.

26

EX D D IVSSV

M ALLEI LVCCI LIBELL

M STLABORI FRONTON

IIVIR I D QVINQ

Q POMPEI MACVLAE

M FVLVINI SILVANI

D V V A S P P[

C CALVISIO CN LENTVLO

CIL 10, 896

par décret des décurions et sur ordre de Marcus Allius Luccius Libellus et Marcus Stlaborius Fronto, duumvirs quinquennaux à pouvoir judiciaire, et de Quintus Pompeius Macula et Marcus Fulvinius Silvanus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Gaius Calvisius et Gnaeus Lentulus.

32

PHILIPPVS MELISSAEI

FAVSTI

IANVARIVS PIRICATI

QVARTIONIS

IVCVNDVS HOLCONI

ANTEROTIS

AVCTVS HELVI

NYMPHODOTI

MINISTRI AVG

IVSSV

M LVCRETI MANLIANI L ALBIENI STAI II V I D

L EVMACHI FVSCI N HERENNI VERI D V

V A S P P

CN DOMITIO CAMILLO ARRVNTIO

CIL 10, 899

Philippus esclave de Melissaeus Faustus, Ianuarius esclave de Piricatus Quartio, Iucundus esclave de Holconius Anteros, Auctus esclave de Helvius Nymphodotus, ministres du culte d’Auguste, par ordre de Marcus Lucretius Manlianus et Lucius Albienus Staius, duumvirs à pouvoir judiciaire, et de Lucius Eumachus Fuscus et Numerius Herennius Verus,duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Gnaeus Domitius et de Camillus Arruntius.

Cn Domitius Ahenobarbus était le futur père de l’empereur Néron.

 

M HELVIVS LVSTVS

IANVARIVS HERENNIVS

VERI

ALEXANDER SEI

VITALIS[

L NVMISIVS FELICIO

L ALBIENO STAIO M LVCRETIO L F MANLIANO D I D

IVSSV[

N HERENNI VERI L EVMACHI FVSCI D V

]V A S P P[

CIL 10, 900

Marcus Helvius Lustus, Ianuarius Herennius esclave de Verus, Alexander esclave de Seius Vitalis ( ?), Lucius Numisius Felicio, Lucius Albienus Staius et Marcus Lucretius Manlianus fils de Lucius étant duumvirs à pouvoir judiciaire, sur ordre de Numerius Herennius Verus et Lucius Eumachus Fuscus, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, ...

34

PHRONIMVS MESSI FAVSTI

PLACIDVS VEI FRONTONIS

A ARELLIVS GRAECVS

MIN AVG EX D D IVSSV

C CAESARIS M VESONI MARCELL

IIVIR I D

M LVCRETI EPIDI FLACCI

PRAEFECTI

L ALBVCI D LVCRETI II VIR V A S P P

PAVLLO FABIO L VITELLIO

COS

CIL 10, 901

Phronimus esclave de Messius Faustus, Placidus esclave de Veius Fronto, Aulus Arellius Graecus, ministres du culte d’Auguste, par décret des décurions, sur ordre de Gaius César et de Marcus Vesonius Marcellus, duumvirs à pouvoir judiciaire et de Marcus Lucretius Epidius Flaccus, préfet, et de Lucius Albucius et Decimus Lucretius, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Paullus Fabius et Lucius Vitellius.

 

PHRONIMVS MESSI

]FAVSTI

PLACIDVS VEI FRONTONIS

A ARELLIVS GRAECVS

MINISTRI AVG EX D D IVSSV

M VESONI MARCELLI IIVIR I D

M LVCRETI EPIDI FLACCI PRAEF I D

C CAESARIS

L ALBVCI CELSI D LVCRETI VALENTIS

II VIR V A S P P

PAVLLO FABIO L VITELLIO COS

CIL 10, 902

Phronimus esclave de Messius Faustus, Placidus esclave de Veius Fronto, Aulus Arellius Graecus, ministres du culte d’Auguste, par décret des décurions, sur ordre de Marcus Vesonius Marcellus, duumvir à pouvoir judiciaire et de Marcus Lucretius Epidius Flaccus, préfet à pouvoir judiciaire de Gaius César, et de Lucius Albucius Celsius et Decimus Lucretius, Valens, duumvirs chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, sous le consulat de Paullus Fabius et Lucius Vitellius.

 

]S ADEPTVS

]SIVS FELICIO

C CAESARE M EPIDIO FLACCO

QVINQ M HOLCONIO MACRO

PRAEF I D L LICINIO C ADIO

VIR V A S P PROC

CIL 10, 904

...]s Adeptus, ...]sius Felicius, étant duumvirs quinquennaux Gaius César et Marcus Epidius Flaccus, Marcus Holconius Macer étant préfet à pouvoir judiciaire, Lucius Licinius et Gaius Adius étant chargés de la voirie et de l’entretien des édifices religieux et collectifs, [...

Inscriptions mutilées

PONT MAX

 ]XV[

CIL 10, 934

... grand Pontife, (détenteur de la puissance tribunicienne ?) pour la 15ème fois ...

Auguste ou Tibère.

 

...]G

TRIB

CIL 10, 935

... (Au)guste, détenteur de la puissance tribunicienne ...

 

année

ab v c

duumvirs

« ivre dicvndo »

duumvirs

« v a s p p »

consuls

-25

 729

M Pomponius Marcellus

L Valerius Flaccus

L Obellius Lucretianus

A Perennius Merulinus

G. Octavianus (9)

M. Junius Silanus

-14

 740

M Melsonius (2),

P Rogius Varus

N Paccus Chilo,

M Ninnius Pollion

M. Licinius Crassus

Cn. Cornelius Lentulus

-2

 752

M Holconius Rufus (4),

A Clodius Flaccus (3)

P Caesetius Postumus,

N Tintirius Rufus

G. Octavianus (13)

M. Plautius Silvanus

suff. L. Caninius Gallus

-1

 753

M Tullius (3) quinq.

Cossus Cornelius Lentulus

L. Calpurnius Piso

suff. A. Plautius, A. Caecina Severus

1

 754

M Pomponius Marcellus,

L Valerius Flaccus

A Perennius Merulinus,

L Obellius Lucretianus

G. Caesar

L. Aemilius Paullus

suff. M. Herennius Picens

2

 755

M Pomponius Marcellus,

L Valerius Flaccus

L Obellius Lucretianus,

A Perennius Merulinus

P. Alfenus Varus

P. Vinicius

suff. P. Cornelius Lentulus Scipio,

T. Quinctius Crispinus Valerianus

3

 756

M Numistrius Fronto,

Q Cotrius

M. Servilius

L. Aelius Lamia

suff. L. Volusius Saturninus

4

 757

M Staius Rufus (2),

Cn Melissaeus Aper (2)

Sex. Aelius Catus

G. Sentius Saturninus

suff. Gn. Sentius Saturninus,

G. Clodius Licinus

14

 767

...]lius Celer

...]seius Flaccus

Sex. Appuleius

Sex. Pompeius

23

 776

M Holconius Gellus,

L Aelius Tubero

C Vergilius Salinator,

Cn Lucretius Decens

G. Asinius Pollio

G. Antistius Vetus

26

 779

M Allius Luccius Libellus,

M Stlaborius Fronto

Q Pompeius Macula,

M Fulvinius Silvanus

Gn. Cornelius Lentulus Gaetulicus

G. Calvisius Sabinus

Suff. Q. Junius Blaesus

32

 785

L Albienus Staius,

M Lucretius Manlianus

N Herennius Verus,

L Eumachus Fuscus

Gn. Domitius Ahenobarbus

L. Arruntius Camillus Scribonianus

34

 787

C Caesar,

M Vesonius Marcellus

praef.

M Lucretius Epidius Flaccus

L Albucius,

D Lucretius

L. Vitellius (1)

Paullus Fabius Persicus

35

 788

M Lucretius Epidius Flaccus

M Holconius Macer  praef.

L Licinius,

C Adius

G. Cestius Gallus

suff. M. Servilius, D. Valerius Asiaticus

 


 

Epitaphes de notables

 

A CLODIVS A F

MEN FLACCVS IIVIR I D TER QVINQ

TRIB MIL A POPVLO

PRIMO DVOMVIRATV APOLLINARIB IN FORO POMPAM

TAVROS TAVROCENTAS SVCCVRSORES PONTARIOS

PARIA III PVGILES CATERVARIOS ET PYCTAS LVDOS

OMNIBVS ACRVAMATIS PANTOMIMISQ OMNIBVS ET

PYLADE ET N CCI IN PVBLICVM PRO DVOMVIRATV

SECVNDO DVOMVIRATV QVINQ APOLLINARIBVS IN FORO

POMPAM TAVROS TAVRARIOS SVCCVRSORES PVGILES

CATERVARIOS POSTER DIE SOLVIS IN SPECTACVLIS ATHLETAS

PAR XXX GLAD PAR V ET GLADIAT PAR XXXV ET

VENATION TAVROS TAVROCENTAS APROS VRSOS

CETERA VENATIONE VARIA CVM COLLEGA

TERTIO DVOMVIRATV LVDOS FACTIONE PRIMA

ADIECTIS ACRVAMATIS CVM COLLEGA

CLODIA A F HOC MONVMENTVM SVA IMPENSA

SIBI ET SVIS

CIL 10, 1074d

aulus clodius auli filius menenia flaccus duomuir iure dicundo tertium quinquennalis tribunus militum a populo primo duomuiratu apollinaribus in foro pompam tauros taurocentas succursores pontarios paria iii pugiles cateruarios et pyctas ludos omnibus acruamatis pantomimisque omnibus et pylade et sestertium decem milia in publicum pro duomuiratu secundo duomuiratu quinquennali  apollinaribus in foro pompam tauros taurarios succursores pugiles cateruarios postero die solus in spectaculis athletas paria xxx gladiatores paria u et gladiatores paria xxxu et uenationem tauros taurocentas apros ursos cetera uenatione uaria cum collega tertio duomuiratu  ludos factione prima adiectis acruamatis cum collega

 

Aulus Clodius Flaccus, fils d’Aulus, Tribu Menenia, trois fois duumvir, duumvir quinquennal, tribun militaire par élection populaire. Pendant son premier duumvirat, à l'occasion des jeux d'Apollon, il a organisé une procession au forum, présenté des taureaux, des toreros et leurs seconds, trois paires de gladiateurs épéistes, des troupes de boxeurs et des pugilistes, des spectacles avec toute sorte d'artistes et de pantomimes, dont Pylade, et il a donné au trésor public, en remerciement de son duumvirat, dix mille sesterces.

Pendant son second duumvirat quinquennal : à l'occasion des jeux d'Apollon, il a organisé une procession au forum, présenté des taureaux, des toreros et leurs seconds, des troupes de boxeurs. Le lendemain, à titre personnel, il a présenté au milieu des gradins trente paires d'athlètes, cinq paires de gladiateurs puis trente-cinq autres paires, une chasse, des taureaux, des toreros, des sangliers, des ours. Pendant le reste de la chasse, il a présenté diverses autres attractions en association avec son collègue.

Pendant son troisième duumvirat, il a organisé la première partie des jeux, en y ajoutant des artistes en association avec son collègue.

 

image006

Pompéi, nécropole de la porte d’Herculanum

VMBRICIO A F MEN

SCAVRO

II VIR I D

HVIC DECVRIONES LOCVM MONVM[ENTI]

ET HS MM IN FVNERE ET STATVAM EQVESTR[EM]

IN FORO PONENDAM CENSVERVNT

SCAVRVS PATER FILIO

CIL 10, 1024

 

Umbricius Scaurus, fils d’Aulus, de la tribu Menenia, duumvir « disant le droit ».

En son honneur, les décurions ont décidé d’attribuer l’emplacement de ce monument, d’allouer la somme de 2000 sesterces pour ses funérailles, et de faire ériger sa statue équestre sur le forum.

Monument élevé par Scaurus le père pour son fils.

 

L CELLIVS L F

MEN CALVOS

DECVRIO

POMPEIS

CIL 10, 1074

Lucius Cellius Calvus, fils de Lucius, tribu Menenia, décurion à Pompéi.

 

image007

Pompéi, nécropole de la porte de Nuceria

L CELLIO L F

MEN II VIR I D TR

MIL A POPVLO

EX TESTAM

Monument funéraire élevé à Lucius Cellius, fils de Lucius, de la tribu Menenia, duumvir « disant le droit », tribun militaire par élection populaire, selon les termes de son testament.

 

 

 

T TERENTIO T F MEN

FELICI MAIORI AEDIL

HVIC PVBLICE LOCVS

DATVS ET

FABIA PROBI F SABINA VXOR

CIL 10, 1019

 

]MICI[

Q EST[

 ]RNAMENTA

 ]AS ET MVNIFICENTIAM EIVS

 O SECVNDO PATRI ET

 ]ET C OLIO HERMAE HEREDIBVS

 MARCIAE AVGE ET RVSTIAE

 A E ET OLIAE SECVNDAE

 ]M EX TESTAMENTO

 

MELISSAEAE

 AMYCES

 IVNONI

CIL 10, 1025

 

C CALVENTIO QVIETO

AVGVSTALI

HVIC OB MVNIFICENT DECVRIONVM

DECRETO ET POPVLI CONSESV BISELLII

HONOR DATVS EST

CIL 10, 1026

 

N ISTACIDIO HELENO

PAG PAG AVG

N ISTACIDIO IANVARIO

MESONIAE SATVLLAE IN AGRO

PEDES XV IN FRONTE IIDES XV

 

N ISTACIDIVS

HELENVS PAG

ISTACIDIAE SCAPIDI

CIL 10, 1027 ; CIL 10, 1028 ; CIL 10, 1029

 

NAEVOLEIA L LIB TYCHE SIBI ET

C MVNATIO FAVSTO AVG ET PAGANO

CVI DECVRIONES CONSENSV POPVLI

BISELLIVM OB MERITA EIVS DECREVERVNT

HOC MONIMENTVM NAEVOLEIA TYCHE LIBERTIS SVIS

LIBERTABVSQ ET C MVNATI FAVSTI VIVA FECIT

CIL 10, 1030

 

M ALLEIO LVCCIO LIBELLAE PATRI AEDILI

II VIR PRAEFECTO QVINQ ET M ALLEIO LIBELLAE F

DECVRIONI VIXIT ANNIS XVII LOCVS MONVMENTI

PVBLICE DATVS EST ALLEIA M F DECIMILLA SACERDOS

PVBLICA CERERIS FACIVNDVM CVRAVIT VIRO ET FILIO

CIL 10, 1036

 

L CEIO L F MEN LABEONI

ITER D V I D QVINQ

MENOMACHVS L

CEIAE L F VXOR[

L CEIVS COMMVNIS

L CEIVS L L

LVCIFER

CIL 10, 1037 ; CIL 10, 1038 ; CIL 10, 1039 ; CIL 10, 1040

 

M ARRIVS  L DIOMEDES

SIBI SVIS MEMORIAE

MAGISTER PAG AVG FELIC SVBVRB

ARRIAE M F

DIOMEDES L SIBI SVIS

ARRIAE M L

VTILI

M ARRIO | PRIMOGENI

CIL 10, 1042; CIL 10, 1043; CIL 10, 1044; CIL 10, 1045

 

 


 

0chouette accueil.jpg

 

© Alain Canu

 

Si vous voulez m’écrire :

alain.canu02@orange.fr